postheadericon "L'ALSACE", 7 novembre 2007

 

 

« Une maman universelle »

 

Romancière et peintre, journaliste, Louise Gaggini vient de publier « Les enfants sont la mémoire des hommes », conte sous forme de livre disque, dont les droits iront à l’Unicef.

Entretien avec Louise Gaggini 

S.B : Comment est né ce projet ?

Louise Gaggini : J’ai d’abord réalisé des peintures et une exposition il y trois ans sur le thème de l’enfance. J’avais réalisé mes tableaux dans le désordre et j’ai fini par y voir un ordre. Une histoire s’en est dégagée, un conte plutôt destiné aux adultes, qui va de l’origine au livre des hommes. Je l’ai donc écrite et puis j’ai composé une musique. Sur le cd j’accompagne au piano Eric Ferrat qui dit le texte.

S.B : Pourquoi l’Unicef ?

Louise Gaggini : Je voulais montrer aux enfants que même lorsqu’on est en difficulté, il y a toujours des issues et comme l’art et l’enfance pour moi se confondent, j’ai naturellement pensé à donner mes droits à l’Unicef. L’idée est de faire réfléchir et de donner de l’argent sur le terrain pour le pain et pour l’éducation. J’aimerais pérenniser cette action pour l’enfance, aller plus loin avec une journée nationale, pourquoi pas internationale sur l’art et l’enfance.

 

Ecouter et lire « Les enfants sont la mémoire des hommes » S.B